Coeur artificiel : quel suivi devra faire un patient qui subit une implantation d’un cœur artificiel ?

Nous le savons tous que la médecine ne cesse d’évoluer, et que ces dernières années, les interventions d’actualité sont celles faites à l’aide d’une caméra.

Cette pratique se fait beaucoup dans les implantations des cœurs artificiels, à savoir qu’il en existe beaucoup dont on notera les suivants :

  • Le model HeartMate 1 et 2.
  • Le model Cardiowest.
  • Le model Novacors.

Cette chirurgie est aussi lourde que celle d’une chirurgie à cœur ouvert, mais porte moins de risques et aussi moins de cicatrices pour le patient. Elle est souvent dite moins dangereuse, et c’est bien pour cette raison que nous vous la recommandons.

Le suivi post-opératoire.

Lors d’une chirurgie d’une transplantation cardiaque, le patient subira de nombreux suivis post-opératoires, tels que le traitement anticoagulant. En ce qui concerne l’implantation d’un cœur artificiel, le patient n’en subira pas ! Il aura seulement suivi régulier pour le bon fonctionnement de la pompe cardiaque et du logiciel qui fait qu’elle fonctionne.

À savoir que, seulement 35% des patients, sont incompatibles anatomiquement avec le cœur artificiel au niveau de leurs cages thoraciques.

Pour plus d’informations, consultez le site suivant http://www.coeur-artificel.net.